La liberté pour El Haqed (L7a9ed, Mouad Belghouat)

Le dimanche 18 Mai, les autorités marocaines ont arrêté, pour la troisième fois en trois ans, l’artiste et défenseur des droits humains, Mouad Belghouat, alias El Haqed (L’Indigné).

El Haqed a été ciblé à cause de ses opinions politiques et sa participation au mouvement du 20 Février qui a vu le jour le 20 Février 2011 au Maroc. Ce mouvement qui a commencé comme un groupe de Marocain(e)s exprimant leur frustration à l’égard du statu quo de l’Etat, s’est transformé en un mouvement national qui a demandé des changements au Maroc.

Au cours des trois dernières années, les membres du Mouvement 20 Février ont été confrontés à la répression violente de la police, les arrestations arbitraires, la torture et la mort.

Le 22 mai 2014, six membres du mouvement ont été condamnés à Casablanca à des peines allant jusqu’à un an de prison.

El Haqed est considérée comme une des personnes récentes et les plus régulièrement victimes de ces mesures sévères. El Haqed a gagné en popularité au Maroc comme rappeur et activiste grâce à ses chansons engagées qui critiquent les pratiques et la corruption au sein du gouvernement marocain, sa nature non-démocratique, et les tendances de népotisme qui ont créé un cercle d’élites qui s’enrichit et se renforce sur le dos du pays.

El Haqed en est à son troisième séjour en prison durant les trois dernières années: à chaque fois, les charges sont plus préfabriqués que les précédentes fois.

El Haqed est puni par le procureur pour son art à l’heure même où d’autres artistes pop internationaux comme Alicia Keys, Ne-Yo, Robert Plant et d’autres se voient offrir protection et soutien pour faire ce pourquoi El Haqed se trouve en prison aujourd’hui. Il est à rappeler que cette protection dont devraient jouir tous les artistes est garantie par la loi puisque l’article 10 de la Constitution «réformée», stipule que : «La Constitution garantit à l’opposition la liberté d’opinion , d’expression et d’association.»

La dernière fois que El Haqed a été emprisonné, des dizaines d’artistes de renommée mondiale ont joué à Mawazine et d’autres festivals marocains sans prononcer le moindre mot de soutien à leur compère emprisonné.

Nous demandons aux artistes participant à Mawazine, Fès, Essaouira et d’autres festivals d’exprimer leur solidarité avec leur compère El Haqed qui s’est toujours battu pour la liberté et la démocratie et qui a constamment été privé de ses droits.

La musique n’est pas un crime. # FreeL7a9ed . # Freekoulchi .

Cliquez-ici pour signer la lettre

Pour plus d’informations sur El Haqed:

Global Voices: “Moroccan Blogger and Rapper El-Haqed Arrested Again
The Guardian: “El Haqed, Morocco’s hip hop revolutionary
The Daily Beast: “Morocco Cracks Down on Democracy Rappers
Magharebia: “Rapper ‘El Haqed’ event blocked by police
Project on Middle East Democracy: “Moroccan Rapper and Activist Arrested for the Third Time
Jadaliyya: “Moroccan Authorities Arrest Rapper El Haqed (Mouad Belrhouate) . . . Again
Twitter: @Freel7a9ed

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s